15ème Journées Nationales du Réseau Doctoral en Microélectronique

JNRDM

Présentation

Depuis une vingtaine d’années, les micro/nanotechnologies ont connu un essor sans précédent, et ce secteur des hautes technologies est essentiellement tiré en avant par les avancées en microélectronique. C’est dans ce cadre que s’est créé en 1998, le Réseau Doctoral Européen en MicroNanoélectronique (RDEMN). Ce réseau, soutenu par le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, est géré par des doctorants et des responsables permanents du Comité national de Formation en Microélectronique (CNFM). Depuis sa création, le réseau organise les Journées Nationales du Réseau Doctoral en microélectronique (JNRDM), qui se déroulent chaque année pendant deux jours et demi dans un centre de recherche moteur du domaine.

Objectifs des journées

Les JNRDM 2012, organisées pour la deuxième fois à Marseille, auront pour objectif de présenter, sur trois jours, l’état de l’art de la recherche française dans le domaine de la microélectronique. Ces journées sont l’occasion de regrouper les doctorants en microélectronique pour leur permettre de découvrir la diversité des thèmes de recherche dans le domaine, et également de tisser des liens entre jeunes chercheurs. La présence d’industriels est indispensable car elle favorise le rapprochement entre les recherches académique et industrielle. Les JNRDM sont donc un lieu de rencontre incontestable entre les doctorants désireux de connaître l’avancement des travaux scientifiques au plan national et les acteurs industriels de la microélectronique.

Participation

Près de cent cinquante jeunes chercheurs sont attendus, avec la volonté de continuer l’ouverture à l’Europe, aux milieux internationaux francophones ou accueillants des doctorants francophones (Liban, Belgique, Suisse, Tunisie, Roumanie, Espagne…). Le comité d’organisation finance la totalité des frais des doctorants liés à la participation aux JNRDM (déplacement, hébergement, repas). Cette décision s’explique par la volonté de mettre tous les doctorants sur un même pied d’égalité.

Thèmes abordés

Cette conférence favorise chaque année les échanges scientifiques entre les diverses disciplines des micro et nanotechnologies, un secteur à très haute compétition mondiale et a pour vocation de réunir les jeunes chercheurs qui sont l’élite et l’avenir du secteur. Ainsi, les JNRDM permettent de prendre connaissance des avancées les plus récentes dans ces technologies de pointe, et ce, dans un très vaste panel de spécialités :

  • Nanostructures pour l’électronique et technologies émergentes
  • Micro-capteurs, micro-systèmes et microdispositifs pour la biologie
  • Conception/test de circuit intégré et niveau système, system-on-chip
  • Microélectronique de puissance
  • Fiabilité et analyse de défaillance
  • Optoélectronique et plasmonique
  • Dispositifs pour applications millimétriques et térahertz
  • Microélectronique organique, tout plastique et graphène
  • Spintronique

Elles participent ainsi au décloisonnement des axes de recherche et constituent donc un catalyseur efficace pour l’innovation. Ces journées sont également un haut lieu de rencontres et d’échanges entre le monde académique et les acteurs industriels, avec la participation de grands groupes. Des acteurs académiques et industriels sont en effet invités à animer des sessions ou à présenter leurs activités dans des stands prévus à cet effet.